Mise à jour le 21 novembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Mardi 12 décembre 2017 05:33 (Paris)

Accueil  »  La UNE
L’ouragan Irma passe en catégorie 5 et approche des Antilles

Les Antilles ont été placées en état d’alerte en prévision de l’arrivée de l’ouragan Irma, deuxième cyclone majeur de la saison après Harvey, qui a dévasté le sud du Texas. Maintenant classé en catégorie 5, soit le maximum de l’échelle de Saffir-Simpson, Irma génère des rafales de plus de 280 km/h. Les cartes de prévisions s’affinent au fur et à mesure de la progression du phénomène. Pas réjouissant.

Arbres déracinés, toitures envolées, maisons détruites, envahissement de la mer sur les côtes exposées, glissements de terrain, poteaux électriques abattus, coupures d’eau et de courant – sans compter d’éventuelles victimes  : voilà ce peut engendrer un ouragan de catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson, soit le maximum possible. Initialement classé au niveau 3, l’ouragan Irma a repris souffle et vigueur au-dessus des eaux chaudes atlantiques qu’il a survolées dimanche et lundi, lorsqu’il a bifurqué vers l’ouest-sud-ouest, à l’approche des Caraïbes. Il est passé en catégorie 4 hier, puis 5 ce mardi après-midi.

Irma est ainsi devenue «  un ouragan extrêmement dangereux  » selon le Centre américain des ouragans (NHC, National Hurricane Center). Les préparatifs à l’arrivée de l’ouragan «  doivent être accélérés et complétés dans la zone d’alerte de l’ouragan  », insiste le NHC.

À 14 heures, heure française, Irma se trouvait à 440 kilomètres à l’Est d’Antigua et affichait des vents jusqu’à 280 km/h.

État d’alerte des Antilles à la Floride

Des Antilles à la Floride, les états d’alerte et les déplacements de population se sont multipliés depuis hier.

L’ouragan est en effet attendu ce mardi sur le nord de l’arc antillais, mercredi après-midi sur le territoire américain de Porto Rico, où l’état d’urgence a été déclaré, puis à Haïti et Cuba, avant d’atteindre vendredi la Floride, elle aussi d’ores et déjà placée en état d’urgence (voir carte ci-dessous, en heure locale).

Circonstance aggravante, les prévisionnistes du NHC s’attendent à ce qu’Irma gagne encore en intensité au cours des prochaines 24 heures.

Accueil / Catastrophes / Ouragan Recevez gratuitement notre newsletter générale Chaque jour, l’essentiel de l’actualité est dans votre boite mail.

Je m’inscris ! CARTES. L’ouragan Irma passe en catégorie 5 et approche des Antilles Modifié le 05/09/2017 à 15:38 | Publié le 05/09/2017 à 10:32 Écouter

Irma : le cône de probabilité de la progression de l’ouragan sur les Caraïbes. | Stormpulse 514514 Lire le journal numérique Hervé HILLARD. Les Antilles ont été placées en état d’alerte en prévision de l’arrivée de l’ouragan Irma, deuxième cyclone majeur de la saison après Harvey, qui a dévasté le sud du Texas. Maintenant classé en catégorie 5, soit le maximum de l’échelle de Saffir-Simpson, Irma génère des rafales de plus de 280 km/h. Les cartes de prévisions s’affinent au fur et à mesure de la progression du phénomène. Pas réjouissant. Arbres déracinés, toitures envolées, maisons détruites, envahissement de la mer sur les côtes exposées, glissements de terrain, poteaux électriques abattus, coupures d’eau et de courant – sans compter d’éventuelles victimes  : voilà ce peut engendrer un ouragan de catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson, soit le maximum possible. Initialement classé au niveau 3, l’ouragan Irma a repris souffle et vigueur au-dessus des eaux chaudes atlantiques qu’il a survolées dimanche et lundi, lorsqu’il a bifurqué vers l’ouest-sud-ouest, à l’approche des Caraïbes. Il est passé en catégorie 4 hier, puis 5 ce mardi après-midi. Irma est ainsi devenue «  un ouragan extrêmement dangereux  » selon le Centre américain des ouragans (NHC, National Hurricane Center). Les préparatifs à l’arrivée de l’ouragan «  doivent être accélérés et complétés dans la zone d’alerte de l’ouragan  », insiste le NHC. À 14 heures, heure française, Irma se trouvait à 440 kilomètres à l’Est d’Antigua et affichait des vents jusqu’à 280 km/h. État d’alerte des Antilles à la Floride Des Antilles à la Floride, les états d’alerte et les déplacements de population se sont multipliés depuis hier. L’ouragan est en effet attendu ce mardi sur le nord de l’arc antillais, mercredi après-midi sur le territoire américain de Porto Rico, où l’état d’urgence a été déclaré, puis à Haïti et Cuba, avant d’atteindre vendredi la Floride, elle aussi d’ores et déjà placée en état d’urgence (voir carte ci-dessous, en heure locale). Circonstance aggravante, les prévisionnistes du NHC s’attendent à ce qu’Irma gagne encore en intensité au cours des prochaines 24 heures.

Les prévisions de la progression d’Irma (en Atlantic Standard Time, ou heure locale). | NOAA

Le premier ouragan de catégorie 5 sur cette zone Avec le passage d’Irma, la région de Saint-Martin et Saint-Barthélemy se prépare à son premier ouragan de cette violence. «  Sur cette zone du nord de l’arc antillais, il s’agit du premier cyclone de catégorie 5  », précise le prévisionniste Emmanuel Demaël.

Irma «  est encore dans une phase d’intensification  », selon le spécialiste. Ce mardi à la mi-journée, l’œil du cyclone se trouvait à 500 km à l’est de l’arc antillais, et prenait une direction ouest-nord-ouest.

Au cœur du cyclone, «  les vents sont estimés à 230 km/h en moyenne (sur une minute), avec des rafales dépassant 260, voire 300 km/h  », ajoute-t-il. «  En périphérie, on table sur des vents moyens pouvant atteindre 140 voire 150 km/h, et des rafales pouvant atteindre 200 km/h localement  ».

Orages, pluies violentes et fortes pluies

Ils seront accompagnés d’orages et de forte houle, avec notamment risque de vagues-submersion pour les côtes - d’où les vigilances émises pour Saint-Barthélémy, Saint-Martin et, dans une moindre mesure, la Guadeloupe.

À Saint-Martin et Saint-Barth, 100 à 300 mm d’eau sont prévus sur l’épisode, localement plus. Les vagues pourront atteindre une dizaine de m sur les îles Vierges, un peu moins sur la Guadeloupe avec des creux de 5 à 6 m, ajoute l’organisme français.

Dans ce secteur, à Saint-Martin, le dernier cyclone de catégorie 4 remonte à 1995 (Luis). «  Sur la Guadeloupe on se souvient d’Hugo en 1989, catégorie 4 aussi  », rappelle M. Demaël.

Quant au tout récent Harvey, il était «  moins fort en intensité brute  : il avait atteint brièvement la catégorie 4 pour atterrir en catégorie 3 sur le Texas, avec des vents et une houle moins forts  ».

Mais il imposa «  des cumuls de pluie phénoménaux, sur 5 à 7 jours, qui ne se produiront pas ici puisqu’Irma va circuler  », ajoute le prévisionniste.

À Porto Rico, le gouvernement de l’île a mis en œuvre un gel des prix des produits de première nécessité comme l’eau et les produits alimentaires, ou encore les médicaments, les générateurs et les batteries. L’état d’urgence a été activé et la Garde nationale mobilisée.

L’île de Porto Rico, peuplée de 3,4 millions d’habitants, compte 456 abris d’urgence prêts à héberger jusqu’à 62 000 personnes.

«  Il existe un risque croissant de voir des effets d’Irma sur la Floride en fin de semaine et ce week-end. En outre, des conditions de mer dangereuses vont commencer à affecter la côte sud-est des États-Unis dans le courant de la semaine  », prévient le NHC.

Irma sera le deuxième ouragan de taille à frapper les États-Unis et leurs territoires en deux semaines, après le passage de Harvey qui a balayé et inondé certaines parties du Texas et de la Louisiane, y faisant une cinquantaine de morts et des dizaines de milliards de dollars de dégâts.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami